La vida loca.

14Oct09

En France, je m’étais fait la réflexion qu’il nous était devenu rare de voir quelque animal que ce soit qui ne soit pas domestique, ou du moins urbain. On a des pigeons quoi… Ici c’est different, et meme si les ecureuils ne comptent pas, puisque statutairement ils remplacent nos pigeons, c’est fréquent de voir des animaux sauvages, des qu’on s’eloigne un peu de la ville. La blinde de piafs pour commencer, les oies, les buses, les aigles meme, et puis des cerfs, des biches, des caribous un peu plus au nord et a l’ouest, des lapins, des coyotes, des touristes… Et puis bien sur, des ours.

Pour l’instant, j’ai pas vu grand chose de tout ca, parce que je ne sors pas des masses du Peg. Mais c’est sur ma liste des choses a faire. Je ne quitte pas le Canada avant d’avoir vu un caribou, de loin, parce qu’apparement c’est super pas cool comme animal, du genre a piétiner des bébés et a chourrer ton Yop.

Publicités


4 Responses to “La vida loca.”

  1. e tu nous rapporte de la crotte de grizzli, ça pourra servir d’épice!

  2. C’est drôle, on dirait que le mec qui a écrit ce panneau s’est retenu de dire « shit » tout le long, sauf dans la dernière phrase. Sinon j’aime le concept de se balader avec des clochettes et de pulvériser de la lacrymo dans la gueule des ours quand ils se pointent. C’est fun.


  1. 1 Poking Bears « The Lazy Experiments

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :